Cart(0)

Beji Caïd Essebsi a-t-il sauvé la Tunisie ?

«L’ouvrage de Rawaa Salhi apporte un éclairage saisissant sur un sujet longtemps sous-estimé : celui du mode de scrutin électoral et son impact décisif sur la configuration du champ politique et institutionnel. Le choix d’un mode de scrutin est tout à la fois un processus politique, nécessairement influencé par le contexte dans lequel il s’inscrit et un instrument technique relativement complexe, processus politique et instrument technique devant contribuer à atteindre un ou plusieurs objectifs.  Ainsi, le processus politique ne doit pas conduire à la monopolisation du débat par les partis politiques. Bien au contraire, il doit donner la possibilité à chacun de s’exprimer et d’y prendre part. Le système électoral choisi par la Haute instance a été validé par le gouvernement  de Béji Caied Essebsi sous l’autorité du Président de la République de l’époque Foued Mbazaa qui concentrait alors entre ses mains les pouvoirs législatif et exécutif … Sur le plan technique, la loi relative au mode de scrutin est l’œuvre du groupe d’experts de la Haute instance. Au final, le mode de scrutin a-t-il satisfait aux objectifs fixés ? … Ce mode est-il valable pour tout type d’élection ? Et quel que soit le contexte ? Autant de questions que l’ouvrage de Rawaa Salhi nous aide à mieux saisir en analysant finement la dimension technique de ce sujet majeur qu’il est indispensable de maîtriser si l’on veut parvenir à réaliser les objectifs que l’on s’est assignés.» Kamel Jendoubi

Auteur : Rawaa Salhi

Informations

Dimensions 15 × 21 cm
ISBN

978-9938-53-019-3

Parution

2019

Pages

160

Genre

Essai/Politique

Langue

Français

Catégorie ,

Avis

Aucun avis

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *